Liquid achève le grand slam, Vitality monte second au classement HLTV

Liquid achève le grand slam, Vitality monte second au classement HLTV

Ce week-end a eu lieu le « 3ème Major de 2019 ». En effet au vu de l’importance, du nombre et de la qualité des participants, cet ESL one Cologne avait vraiment l’apparence d’un Major. L’événement prenant place dans la Cathédrale de Counter-Strike la Lanxess Arena a accueilli plus de 15 000spectateurs, plus de 17 000 000 de vues en ligne et 503 338 « téléspectateurs » simultanés pour la finale et quelle Finale mais ça on en parle plus tard.

Dans cette LAN opposant les meilleurs équipes mondiales une équipe Française était présente : Vitality, malheureusement G2 devait vaincre Liquid lors des GG.BET Cologne Invitational pour se qualifier à ce tournoi et l’équipe de Shox a perdu ce match 2-0.

Nous suivons donc le parcours de Vitality lors de ce tournoi dans la plus belle des arènes Esport. Le premier match des Vitality est en bo1 et sert à déterminer s’ils continueront le tournois dans le looser bracket ou dans l’upper bracket. Ce premier match est contre les Suédois de NIP. Le match up est à l’avantage de nos Français mais il fallait prendre en compte que ce NIP était un NIP boosté par le départ imminent de la légende vivante GeT_RiGhT. Les Suédois s’imposent donc 16-10 et nos Français finissent dans le looser Bracket. Les NIP finirons finalement par s’effondrer face aux NaVi.

Ils l’ont eux-mêmes décrit comme le plus dur looser bracket qu’ils n’ont jamais eu a passer. En effet, le premier match les oppose à ENCE top 2 HLTV au moment du tournoi. Les cartes choisis pour cet affrontement sont : Overpass, Nuke et Inferno. Overpass est remportée par nos Français (16-9) Nuke va dans les poches des Finlandais (16-12) et Inferno est remporté par l’équipe de NBK (16-9) ENCE top 2 HLTV est donc la première équipe éliminée du tournoi. Le match suivant oppose nos abeilles aux Fnatic (#11 au classement HLTV). Le match devait être plutôt simple sur le papier à la vue des résultats récent de Fnatic. Pourtant malgré une victoire 2-0 il aura fallu deux Overtimes à nos Français pour s’imposer. (19-16 19-17). Enfin arrive la finale du looser Bracket qui verra s’affronter l’équipe de NBK face aux Heroic de Friberg (#16 au classement HLTV). Ce match est remporté par Vitality de manière convaincante même si l’on s’est fait un peu peur (16-13 16-14).

Nous voici enfin dans les quarts de finales où le premier match de nos Français les oppose aux américains de NRG (#6) la rencontre est entièrement dominée par la bête déchainé Zywoo qui terminera son bo3 en 52-21. Les Français remportent donc la victoire (16-7 16-7) Triste histoire pour NRG qui ’étaient fait éliminés des ESL pro league par une autre équipe Française à savoir les G2.

Les demi-finales sont un match hyper attendu par toute la communauté CS GO vu qu’il oppose l’ancienne meilleure équipe mondiale (Astralis) à nos Français de Vitality. Même si ces dernières semaines Astralis semble dans une phase creuse lors de ce Tournois ils ont montré de très belles choses notamment battre Fnatic 2-0 (16-1 16-6). Les deux équipes ayants apparemment un niveau similaire le match s’annonce intéressant. Les bookmakers semblent néanmoins pencher en faveur des Danois d’Astralis. Et pourtant, au cours de ce bo3 nos Français vont se montrer ultra dominant et renvoyer l’équipe de gla1ve à la maison (mais sans la coupe ^^). Le match se conclut par un 2-1 des Français qui auraient pu conclure plus tôt. En effet, les scores sont 16-8 19-22 16-9. Les débats ont été menés par Zywoo (étonnant tien) et ALEX. Cette victoire issue de la première rencontre en LAN de ces deux équipes à une autre répercussion que d’accéder aux finales, cela permet à l’équipe victorieuse de prendre la seconde place du classement HLTV.

Vient alors la finale qui opposera les Vitality aux Liquid qui auront eu un parcours sans faute. Encore une fois cette rencontre à une autre répercussion que la « simple » victoire. En effet, la victoire pour Liquid signifie remporter le Intel Gran Slam par la même occasion. Le Intel Grand Slam est un « challenge » qui offre 1000000$ à l’équipe qui arrive à remporter 4 des 10 évènements majeurs organisés par ESL ou DreamHack masters. Liquid ayant déjà remporté les IEM Sydney 2019, les DreamHack Master Dallas et l’ESL Occitanie il ne leur manquait plus que cet événement pour remporter les 1 000 000$ promis par Intel. En revanche, si Vitality arrivent à vaincre Liquid et donc les priver du millions Intel les remercie en leur offrant 100 000$.

Ce match, comme toutes les finales organisées par ESL se déroule en bo5, les cartes choisies sont : Overpass, Dust 2, Inferno, Mirage, Vertigo. Ces deux équipes ont un map pool très similaires avec notamment le même veto automatique. Ici Liquid a prit des risques en choisissant de laisser vitality veto Train pour prendre « l’avantage » sur la phase de pick et ban. Malgré une hésitation de la part de vitality ils décident bien de ban train. Liquid remportent leur première map facilement 16-6 Vitality remportent Dust 2 en Overtime 19-17 et perdent Inferno et Mirage 16-10 16-8. Liquid s’imposent donc 3-1 face a Vitality.

Malheureusement il y a eu pleins de petites erreurs qui ont coûté la victoire aux Français mais on apprend de ses erreurs la preuve est Liquid les éternels seconds qui en 5 événements majeurs en ont finalement remporter 4. Çà y est, il n’y a plus de doute French CS is back.

Rédaction eSphere

L'équipe de rédaction se compose de : Lilou, Quentin "NitnueQ" Ondulati, Alexis "OmeletteG" Baudot, Marvin "Corsair" Ouzillou, Julien "Lubukill" Cartier, Raphaël "Crystal" Nebout. D'autres auteurs sont susceptibles de voir leurs travaux publiés.

Laissez votre message